COMMENTAIRES SUR LES MARCHES

Les marchés réagissent aux réouvertures progressives

Les vaccins sont l'un des facteurs importants qui façonnent la réouverture des économies à l’échelle mondiale. Découvrez les autres facteurs de changement.

08.03.2021 - Vincent Tonietto, vice-pr�©sident et gestionnaire de portefeuille

Partout au Canada, et sur la planète, le contexte lié à la COVID-19 est en train de changer à mesure que les restrictions sont levées à divers degrés. Il a coulé beaucoup d’eau sous les ponts en 12 mois et, grâce en grande partie aux campagnes de vaccination massives, nous pouvons maintenant envisager un certain retour à la normale. Comme le montre le graphique, le rythme des réouvertures des économies varie d’un pays à l’autre et d’une industrie à l’autre. Or, en tant que gestionnaires de placement, nous savons que le taux de vaccination est crucial, mais qu’il ne représente qu’un des nombreux moteurs de la réouverture des économies et de la croissance du PIB à l’échelle mondiale. Cela dit, examinons comment les différents degrés de progression influent sur les marchés.

On parle beaucoup des pénuries de main-d’œuvre et de micropuces et de la hausse des coûts qu’elles engendrent pour les industries, mais certains facteurs sous-jacents caractérisent tous les secteurs. Citons en exemple la hausse de la demande. La demande a été très forte, car elle revenait de loin, et cette hausse a été exacerbée par les interruptions dans les chaînes d’approvisionnement en raison de la pandémie. Que les retards soient attribuables au transport ou à la production, il faudra du temps pour s’habituer au couple pénuries-demande élevée. Pour l’heure, nul ne sait dans quelle mesure les consommateurs finaux seront disposés, voire capables, d’absorber une hausse des prix.

À la lumière de ce qui précède, examinons certaines répercussions observables sur les marchés. Les attentes quant à la hausse de l’inflation et l’appétit grandissant des investisseurs pour des actifs offrant une protection contre l’inflation, comme les produits de base, qui en découle soutiennent les marchés. L’optimisme concernant la croissance mondiale et le besoin accru de contrer le risque d’inflation — parallèlement aux liquidités excédentaires, les taux d’intérêt historiquement faibles et les mesures de relance — sous-tendent la remontée des produits de base depuis le début de l’année.

À ce stade-ci, nous nous attendons à ce que les actions cycliques profitent de la rotation des secteurs qui s’est amorcée au début du printemps, hors des secteurs des technologies, de la consommation discrétionnaire et de la santé. En outre, les marchés canadien et internationaux sont bien positionnés pour tirer parti de cette rotation. Étant donné que le Canada est exposé aux ressources naturelles, son marché intérieur est en bonne posture pour profiter des réouvertures aux États-Unis et en Europe. Cela dit, les actions de l’industrie des ressources naturelles resteront probablement volatiles, car toute résurgence de la COVID-19 exercerait une pression à la baisse sur les prix des produits de base À nos yeux, les valorisations très attrayantes laissent entrevoir un potentiel de hausse intéressant pour les marchés internationaux.

Nous bénéficions de gestionnaires de portefeuilles sous-jacents qui construisent les portefeuilles autour des sociétés qui offrent de meilleures perspectives quant à la fixation des prix, profitent des tendances de croissance à long terme et dont les bénéfices sont plus élevés, mais qui affichent des valorisations raisonnables. Bien qu’un changement de garde parmi les meneurs du marché soit sain et favorable à la viabilité des marchés haussiers, nous continuons de construire nos portefeuilles en fonction d’une approche axée sur « la croissance à un prix raisonnable».

 

COVID-19 Vaccinations And GDP In Selected Countries chart

 

COMMENTAIRES SUR LES MARCHES

Le lien entre les chaînes de blocs et l’investissement

08.03.2021 Giles Marshall, vice-pr�©sident et gestionnaire de portefeuille

Il est facile de tenir pour acquise toute la comptabilité qui permet au système de bien fonctionner. Mais ce n’est plus le cas. Le changement est en chemin.

Le lien entre les chaînes de blocs et l’investissementPROCHAINE PUBLICATION

COMMENTAIRES SUR LES MARCHES

De bonnes nouvelles derrière les sommets des marchés

08.03.2021 Ian Riach, Chef des placements

La « réouverture de l’économie » a poussé le cours des actions mondiales à des sommets inégalés au deuxième trimestre.

De bonnes nouvelles derrière les sommets des marchésPUBLICATION PRÉCÉDENTE